PHR Economie présentielle (2017-2019)

Porté par arcjurassien.ch et le Réseau des Villes de l'Arc jurassien, ce projet financé par le programme fédéral PHR Economie a rassemblé une multitude d’acteurs du développement régional autour d'une thématique phare : l’économie présentielle.

Avec pour objectif d’améliorer la captation des dépenses sur le territoire, le projet visait à répondre au paradoxe économique que connaît l'Arc jurassien : malgré le dynamisme de son industrie d'exportation, ce territoire tend à s'appauvrir, ne parvenant pas suffisamment à capter les dépenses des ménages et des entreprises qui s'y trouvent. 

La théorie au service de l'expérimentation

En 2017, un premier diagnostic territorial réalisé par la Haute école de gestion Arc (HEG Arc) a permis de construire un cadre théorique général permettant de représenter le processus de captation et de fuites des richesses. Des leviers d’action en mains des collectivités locales ont ainsi pu être identifiés.

Ce diagnostic s’est poursuivi par un travail quantitatif et qualitatif tenant compte des expérimentations menées dans le cadre du projet pilote. De cette démarche ont émergé des recommandations et des solutions afin de lutter contre les problèmes structurels de l’Arc jurassien. 

Quatre expériences menées dans l'Arc jurassien

Prenant appui sur le cadre théorique élaboré par la HEG Arc, quatre sous-projets déployés dans l’ensemble de l’Arc jurassien ont permis d’expérimenter des solutions visant à renforcer l’économie présentielle en privilégiant une entrée par les entreprises. Ces quatre sous-projets ont été menés par la Fondation rurale interjurassienne, l'association Ecoparc, le Réseau urbain neuchâtelois et la Chambre d'économie publique du Jura bernois. 

Debut d'une FAQ

Valorisation des produits du terroir

En juin 2017, la Fondation Rurale Interjurassienne (FRI) a lancé une initiative pour renforcer la consommation de produits et services régionaux par les entreprises, acteurs clés de la promotion régionale. Il devenait primordial d’élaborer une campagne de communication ciblée à l’attention des entreprises : la brochure "Expériences TERROIR pour entreprises" était née.

Cette brochure regroupe des idées cadeaux, les traiteurs de la région, les activités ludiques ainsi que les salles de séminaire insolites en passant par des idées d’animations. Elle permet aux entreprises de connaître et de sélectionner rapidement l’offre des talentueux producteurs et prestataires régionaux.

Pour accompagner le lancement de la brochure, la FRI a coordonné deux activités de réseautage :

  • "Afterwork" à Delémont dans le cadre du 1er Festival du Goût, le 5 octobre 2018
  • Invitation gourmande au centre culturel Le Royal à Tavannes, le 16 novembre 2018

Ayant bénéficié d’excellents retours, la FRI a donc décidé d’organiser une troisième rencontre "Afterwork" qui s'est déroulée lors de la 4ème fête de la Tête de Moine. Grâce aux précieux soutiens de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura et de la Chambre d’économie publique du Jura bernois, les entreprises du Jura et du Jura bernois ont été conviées à la manifestation.

Fin d'une FAQ
Debut d'une FAQ

Gestion concertée des zones d'activités

Dans le cadre du projet PHR Économie, l’association Ecoparc a mené des réflexions en rapport aux modes de gouvernance et de gestion au sein des zones d’activités.

Quatre zones d’activités avec des problématiques et des stades de développement divers et situées dans un canton différent de l’Arc jurassien ont été étudiées :

  • La zone d’activités de la Communance à Delémont (JU)
  • La zone d’activités de la Clé à Saint-Imier (BE)
  • La future zone d’activités du Chillou à Val-de-Ruz (NE)
  • La future zone d’activités de Verdan à Yverdon-les-Bains (VD)

La mise en réseau des acteurs en charge de la gestion de ces sites et des responsables des entreprises de ces zones a permis une première analyse d’écologie industrielle et territoriale. Les besoins et les potentiels de synergie (mobilité, animation, énergie, etc.) ont ainsi pu être identifiés et priorisés.

L’objectif de cette expérimentation était de mettre en place une gestion globale et concertée des zones d'activités économiques, permettant d'une part d’activer des démarches collaboratives interentreprises et, d'autre part, de renforcer les synergies avec les collectivités et la population locale. Devant l’ampleur de la tâche et le peu de temps à disposition, ce projet pilote n’a pas permis d’atteindre complètement cet objectif ambitieux. Néanmoins, des rapprochements entre entreprises de ces zones d’activités ont eu lieu. Ceci s’est par exemple concrétisé par l’adoption d’une charte commune et d’un mode de gouvernance dans la zone de la Clé, à Saint-Imier.

Fin d'une FAQ
Debut d'une FAQ

Développement du coworking

Dans l'Arc jurassien comme ailleurs, les espaces de coworking se concentrent principalement dans les villes alors qu'ils feraient également du sens dans les territoires périurbains voire ruraux. Ils sont des solutions concrètes pour redynamiser la consommation de biens et services de proximité en offrant une alternative à la pendularité et en stimulant l'innovation et l'entrepreneuriat.

À partir de ce potentiel inexploité, une réflexion portée par le Réseau urbain neuchâtelois (RUN) s'est construite, dans le cadre du programme pilote PHR Economie. Le projet a notamment compris des entretiens avec les gérantes et gérants d'espaces existants dans l'Arc jurassien ainsi qu'hors de ce territoire, mais dans des contextes périurbains voire ruraux. Par ailleurs, un sondage a également été adressé aux communes.

Les recherches menées dans le cadre de ce sous-projet ont permis d'élaborer un guide à l'attention des collectivités publiques afin de leur permettre d'encourager le développement de ces espaces en s'appuyant sur l'expérience des projets déjà en place.

Fin d'une FAQ
Debut d'une FAQ

Prestations de service locales pour l’industrie

Le projet développé par la Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP) avait d'une part pour objectif de mieux comprendre les besoins du secteur secondaire en matière de prestations de services  (communication, management, informatique, etc.) et d'autre part, d'objectiver le potentiel de captation de l’offre tertiaire régionale en termes de compétences et spécialisation dans l'idée de renforcer les relations d'affaires entre entreprises des secteurs secondaire et tertiaire. Levier de développement endogène et gage d’efficience pour l’économie régionale, cette intersection n’a jamais fait l’objet d’une évaluation conceptuelle ou quantitative pour l’Arc jurassien. 

L’étude menée par la Haute école de gestion Arc pour atteindre les buts fixés a permis d’importantes avancées et a conduit à réviser certaines perceptions. Si l’investigation relative aux besoins de l’industrie a rapidement montré que les données et catégorisation usuelles ne permettaient qu’imparfaitement de cerner les besoins concrets, elle a souligné dans le même temps la diversité des compétences recherchées et une forte propension aux arguments de la proximité. Au plan de l’offre de prestation de services régionale, une approche quantitative a confirmé qu’une vitalité sous-estimée innervait l’ensemble de l’Arc jurassien. Une vision qualitative a confirmé pour sa part la nécessité de décrire et comprendre les spécialisations et les compétences plutôt que les seules entreprises et le secteur d’activités.

Ces deux approches complémentaires montrent que de grands gains sont à attendre, tant pour la région que pour les acteurs économiques du territoire. Des actions concrètes soutenant cette dynamique relationnelle peuvent être envisagée sur cette base, par exemple par la création d’une market place dédiée aux entreprises régionales de services.

Fin d'une FAQ

Résultats du projet

Les résultats et préconisations du projet ont fait l’objet d’un cycle de valorisation dans l'ensemble de l'Arc jurassien. Avec l'aide de nos partenaires, quatre événements ont été organisés à la fin de l’année 2019. 

Une synthèse des solutions identifiées par la HEG Arc pour renforcer l’économie présentielle est par ailleurs disponible ci-contre, dans la rubrique « À télécharger ». Ces différentes préconisations sont actuellement à l'étude en vue de leur concrétisation. 

Le rapport complet de la HEG Arc est disponible sur demande auprès d’arcjurassien.ch

Partenaires du projet

Logos des partenaires du PHR Economie